Les pro de l’encens


Accueil du site > Fabrication de l’encens > Préparation du kyphi

Préparation du kyphi

jeudi 30 juillet 2009, par jeanmi

Le kyphi (traduction grecque de l’égyptien kp.t) est un parfum sous forme solide de l’Égypte antique. C’est une sorte d’encens sacré. Les Égyptiens le faisaient brûler en l’honneur du dieu Rê, qu’ils vénéraient. Ils croyaient que chaque ingrédient composant le kyphi (entre dix et cinquante ingrédients) avait des propriétés magiques. On y trouve entre autres du miel, de la cannelle, de la myrrhe ou du bois de santal.

Ses propriétés sont bienfaisantes et il a des vertus apaisantes. Ce parfum a été « ressuscité » le 5 avril 2002 au musée égyptien du Caire grâce au Centre de recherche et de restauration des musées de France (C2RMF) associé à l’Oréal et au parfumeur Sandrine Videault.

La plus ancienne référence connue du kyphi provient des textes des pyramides ou il apparaît dans la liste des éléments dont le roi pourra profiter dans la vie de l’au-delà. Le papyrus Harris I garde la trace des donations et livraisons d’herbes et de résines pour sa fabrication dans les temples de l’époque de Ramsès III. Les instructions pour la préparation du kyphi et la liste des ingrédients se trouvent parmi les inscriptions murales des temples d’Edfou et de Dendera en Haute-Égypte. Le prêtre égyptien Manéthon est connu pour avoir écrit un traité nommé Préparation du kyphi - Recettes, mais aucune copie ne nous est parvenue.

Répondre à cet article




SPIP | squelette | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0